Weightless days image

Weightless days

10 ans d’échanges artistiques entre le Japon, la France et le Brésil. Une expérience inédite entre la danse et l’art graphique.

 

Novembre 2004, à Paris. Le projet “WeightlessDays” est né d’une rencontre de quatre artistes venant de différents pays et d’univers de création divers : Angela Detanico/Rafael Lain, artistes plasticiens, graphistes (Brésil et France) et TakeshiYazaki/Megumi Matsumoto, chorégraphes et danseurs (Kyoto, Japon).

 

La danse et le graphisme, cette association a priori improbable au départ, s’est développée telle une correspondance. Le processus de création est inédit. Le but est unique. Créer un langage commun entre le graphisme et la danse, deux temporalités, deux logiques (numérique et analogique). Investir ensemble tout espace périphérique et marge qui existe entre les formes artistiques préexistantes pour en inventer d’autres. Proposer une pièce qui serait à la fois du spectacle vivant et de l’art visuel ou qui ne serait ni l’un ni l’autre. Il a été question de réinventer un nouveau savoir être au-delà de la dichotomie.

 

Mais cela ne s’est pas fait sans difficulté. Il a fallu un temps conséquent. Le concept de WeightlessDays se base sur l’idée que le « temps » est un facteur incontournable pour l’approfondissement d’un dialogue entre différentes cultures et disciplines artistiques. Cette posture se situe sans doute à l’encontre de la tendance générale du monde artistique de nos jours qui fixe ses critères d’excellence sur la performance et l’efficacité de la productivité. Ce projet de long court accompagne en effet l’évolution du travail et la carrière des artistes et prend chaque fois une nouvelle direction.

Weightless Days 2014, Gaité Lyrique, Paris

Weightless Days 2014, 50min Concept : Angela Detanico/Rafael Lain, Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Visuel, graphique : Angela Detanico / Rafael Lain Son : Rafael Lain Chorégraphie, interprète : Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Production : CATALYS interface culturelle Coproduction : La Gaîté lyrique ; Espace de l’art concret ; Kyoto Art Center Avec le soutien de la Fondation franco-japonaise Sasakawa et de la Fondation du Japon dans le cadre de Performing Arts Japan Programme for Europe 2013-2014

C’est un projet avant d’être un spectacle. Une réflexion longuement mûrie sur la nature de la danse et des arts visuels et les enjeux de leur rapprochement.

Une rencontre entre les graphistes et artistes originaires du Brésil Angela Detanico et Rafael Lain, et les chorégraphes et danseurs japonais Takeshi Yazaki et Megumi Matsumoto. De cultures et de disciplines différentes, ils ont pendant dix ans façonné le cadre d’une possible réunion, afin de créer une forme nouvelle, reliant un art de l’inscription et un art de l’incarnation, de l’éphémère. Véritable éloge de la patience, leur spectacle porte la trace de son évolution et dessine l’utopie d’une création prenant en compte l’instant et la durée, le devenir de chacun. Ces « jours sans gravité » sont-ils ceux du temps d’élaboration, infusé, diffracté sur scène ?

Est-ce la sensation qui se dégage de ces animations légères, modulant l’espace et les gestes, de ces paysages évanescents où images, couleurs, sons, lumières et corps semblent flotter comme en apesanteur ? Dans une atmosphère méditative, danse et design, physique et numérique, Orient et Occident trouvent un lieu de dialogue inédit.

 

Les dates à venir:
– 5 avril l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux
– 11 avril Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur en partenariat avec KLAP, Maison pour la danse à Marseille

Les artistes seront en résidence d’un mois en mars-avril à l’Espace de l’Art Concret

à Mouans-Sartoux.

Vidéo

-

Revue de presse

-

Weightless Days 2013, Kyoto Art Center, Japon

Jours en Apesanteur Concept : Angela Detanico/Rafael Lain, Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Visuel, graphique : Angela Detanico / Rafael Lain Son : Rafael Lain Chorégraphie, interprète : Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Résidence : Kyoto Art Center Représentations et exposition : KAC Performing Arts Program 2013 / Contemporary Dance, Kyoto Art Center (Japon) Sous le patronage de l’Institut Français de Tokyo et de l’Ambassade du Brésil au Japon

« Un lien invisible. Le point de départ de Weightless Days.
Arrive la fin du printemps. Puis le silence annonce la relève de l’été. Ainsi, l’invisible est perçu par nos sens.

Cascade. L’eau se brise sous le poids du torrent. Les molécules d’eau tissent un voile d’un seul tenant.

La lune se noie dans l’horizon et le soleil commence son ascension. Tout doucement.

Soudain, le silence forme un immense feu d’artifice coloré dans l’air vierge… ».

Tout est lié et tout existe individuellement.

Dans l’espace en apesanteur, les liens se construisent, se déconstruisent, très vite et très lentement. Au-delà des formes existantes, au-delà de la dichotomie, Weightless Days explore un nouveau « savoir être ».

Vidéo

-

Revue de presse

-

Documents

-

Weightless Days 2008, Biennale de Sao Paulo, Brésil

Jours en Apesanteur, 50mn Concept : Angela Detanico/Rafael Lain, Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Visuel, graphique : Angela Detanico / Rafael Lain Chorégraphie, interprète : Matsumoto Megumi, Takeshi Yazaki Son : Dennis McNulty Représentation : Biennale d’art contemporain, 28ème, Sao Paulo (Brésil), Avec le soutien de la Fondation du Japon

Aucune lumière. Seule, une animation graphique géométrique et monochrome est projetée au sol en plaçant deux danseurs dans des probabilités multiples de relations. Le son est également très présent dans ce développement espace-temps. Il s’agit d’un travail d’improvisation à partir de mélange de sons électroniques, d’enregistrement in situ et de fragments instrumentaux. Le duo évolue dans un environnement en apesanteur. Sur cette terre où nous sommes tous tributaires de la gravité, Weightless Days offre un moment de répit joyeux, où toutes les molécules et particules flottent sans hiérarchie jusqu’à former un paysage sans précédent. La pluie, la joie, le crépuscule, la nostalgie, l’éclipse, la mélancolie jusque parfois la dérision…. Tous les sentiments et comportements humains comme tous les phénomènes terrestres se mêlent et jaillissent. La confusion des sens s’opère doucement pour nous transporter vers un paysage inconnu dont les composants rappellent pourtant étrangement des souvenirs quotidiens…

Représentations

Septembre 2007 Namura Art Meeting ’04-’34 vol.02, Nagoya (Japon), avec le soutien de la Fondation Roland.

Février 2006 Festival onedotzero/ ARCADI hors saison au Centre d’Art Contemporain de La Ferme du Buisson (France), avec le soutien de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

Résidences de création

Juin 2005 La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée (France)

Décembre 2004 La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée (France)

Juin 2004 Studio du Centre National de la Danse, Pantin (France)

Vidéo

-

Revue de presse

-

Documents

WDKAC2705j3.pdf
<